L’assurance habitation du propriétaire

En tant que propriétaire d’un bien immobilier, que ce soit une maison ou un appartement, aucune loi n’exige la souscription d’une assurance habitation. Toutefois, celle-ci est essentielle au bailleur afin que son patrimoine soit protégé.

L'assurance habitation du propriétaire

L’assurance habitation

En tant que propriétaire d’un bien foncier, pour la protection de vos biens et vos responsabilités, souscrire une assurance habitation s’avère indispensable. Que vous occupiez votre appartement ou maison, ou que vous le destiniez à la location, un contrat multirisque d’habitation couvre le bâtiment proprement dit ainsi que les immeubles par destination, c’est-à-dire les éléments faisant partie intégrante de l’habitation comme le chauffage ou les installations électriques, les parquets ou les faux plafonds. L’assurance habitation couvre les préjudices causés par les locataires ou les voisins, la responsabilité civile ainsi que les dégâts causés par un éventuel sinistre tels les catastrophes naturelles ou les dégâts des eaux. Les garanties de base de la MRH ou la multirisque habitation peuvent être étendues en fonction des risques auxquels le bien immobilier est exposé.

L’assurance du propriétaire non occupant

L’assurance du propriétaire non occupant ou «assurance copropriété» complète le contrat de la copropriété et les garanties données par le locataire à la signature du bail. La PNO offre des garanties troubles de jouissance et recours des locataires, soit la responsabilité du propriétaire envers des tiers et des voisins. En d’autres termes, ce produit d’assurance couvre la responsabilité du propriétaire en cas de vice de l’immeuble pour non-conformité des installations gaz ou électrique par exemple ou pour défaut d’entretien. Elle concerne notamment les biens immobiliers en copropriétaire-bailleur et en copropriété. Les garanties de base protègent le bien foncier contre l’incendie, les dégâts des eaux, les catastrophes naturelles et technologiques, le vol, la tentative de vol ou le vandalisme à l’intérieur et à l’extérieur de l’habitation.

L’assurance habitation propriétaire occupant

Après avoir investi dans la pierre, si le propriétaire occupe sa résidence, il lui faut une assurance habitation afin de préserver son patrimoine. Certes, contracter une assurance habitation n’est pas une obligation au niveau de la loi, mais une assurance «responsabilité civile» du propriétaire est impérative pour pallier les éventuelles obligations d’indemnisations. Les «obligations d’indemnisations» ne sont autres que les prises en charge des préjudices causés par le propriétaire et son bien aux tiers. Sont couverts par les garanties de base pour un propriétaire occupant les dommages subis par les tiers, les catastrophes naturelles, les tempêtes, les dégâts des eaux, les explosions, l’incendie et la foudre. Ces garanties peuvent toutefois être étendues en fonction des besoins et de la situation du propriétaire. L’assurance habitation propriétaire occupant son appartement ou sa maison offre donc une protection optimale au patrimoine.
L’immobilier est certainement à ce jour un des placements les plus sûrs. Après avoir économisé toute une vie ou contracté un crédit immobilier, la prudence est de mise et le propriétaire a tout intérêt à souscrire une assurance habitation qu’il occupe ou non son logement. Il est toutefois important de noter que tout emprunteur est aujourd’hui libre de s’assurer ailleurs que dans sa banque, à condition que l’assurance offre des garanties équivalentes à celles proposées par l’établissement financier. Comme le pingouin, confiez votre dossier de prêt habitation à un expert comme Assurance-de-prêt-online proposant des solutions personnalisées à l’emprunteur pour une assurance de prêt individualisée.